Content

Communiqué de presse

Vienne, le 14 décembre 2017,

Le 4 décembre 2017, des organisations et des acteurs des sociétés civiles ukrainiennes, russes ainsi que d’autes pays européens ont fondé une plateforme civile internationale pour la restauration de la paix et l’état de droit dans l’est de l’Ukraine.

L’objectif de la plateforme est d’unir les efforts des acteurs de la société civile qui travaillent dans plusieurs domaines tels que la protection des droits de l’homme, le peacebuilding, la diffusion de l’information, l’action humanitaire et le rétablissement des territoires de Donesk et Lugansk en régions paisibles, développées et intégrées à une Ukraine démocratique dans une Europe unie. CivilM+ vise également à impliquer la population des régions en conflit, les déplacés et les réfugiés dans une action commune.

Forts de leurs expériences variées, les membres de CivilM+ comprennent la profondeur des tensions et du traumatisme issus du conflit armé. Ils reconnaissent l’importance des réponses pacifiques aux tensions, de la résolution du conflit armé, ainsi que la priorité accordée aux droits de l’homme dans le processus de résolution.

CivilM+ agit en faveur des valeurs démocratiques, du respect de la dignité humaine et la protection des libertés et droits fondamentaux.

La plateforme offre aux participants l’opportunité de coopérer, d’élaborer des positions communes, de s’assister mutuellement et d’être solidaire, de renforcer les qualifications de ses membres et d’améliorer la coordination dans l’action.

Parmi les objectifs de la plateforme figurent: le développement d’un climat de confiance et la promotion du dialogue entre les sociétés civiles des parties au conflit ainsi que parmi les représentants de plusieurs domaines d’action; le renforcement de l’influence de la société civile dans le processus de résolution; la lutte contre la désinformation et la sensibilisation de la population européenne au sujet du conflit.

Les membres de CivilMPlus s’efforcent de développer des concepts de justice transitionelle et de réconciliation en s’assurant en même temps de la condamnation des auteurs de crimes de guerre et de violations des droits de l’homme. Ils prévoient également d’observer les négociations de paix officielles relatives au Donbass et de renforcer les initiatives citoyennes dans la zone de conflit.

Parmi les membres fondateurs: Ukrainiens – «Center for Civil Liberties», le Centre des droits de l’homme de Lugansk «Alternativa», le «Pays des hommes libres» (Країна вільних людей), l’ONG Ukrainienne du réseau Helsinki «Ukrainian Helsinki Human Rights Union», le Centre pour les initiatives publiques «Idées pour le changement» (Идеи перемен); Russes – L’Union des femmes du Don (Союз женщин Дона), le Centre de défense des droits de l’homme «Memorial», «le Citoyen et l’armée» (Гражданин и армия); Allemand – le DRA (Deutsch-russischer Austausch); Français – l’Assemblée citoyenne européenne, Ukraine Action.

Les activistes indépendants travaillant sur la question du conflit dans le Donbass peuvent nous contacter pour s’informer de la possibilité de rejoindre la plateforme.

Contact:

info@civilmplus.org, www.civilmplus.org, c/o DRA e.V., Yuliya Erner, Stefan Melle, www.austausch.org, tel. +49(0) 30 44 66 80 0

Отправить

Cela peut aussi vous intéresser

toutes les actualités

Depuis l’éclatement des affrontements, le conflit a causé

13 000
morts dans la zone de combat
500 000
enfants dans le Donbass ont urgemment besoin d’une protection et d’aide humanitaire
600 000
habitants vivant dans les zones minés

Mettons ensemble fin au conflit!

Rejoindre le projet CivilMPlus